Être un apprenant actif pour réussir sa scolarité.

 

Devenir un apprenant actif.

Les cours de votre ado sont impeccables.

Il fait des fiches. Il réécrit parfois ses notes. Il arrive qu’il se dise facilement submergé de travail.

Pourtant ses résultats ne sont pas à la hauteur de tout le travail fourni…

Et si votre ado était ce qu’on appelle « un apprenant passif » ?

 

Attention, je ne parle pas du comportement mais de la passivité « cognitive ».

Car il  y a souvent une confusion entre les deux.

Un enfant peut être passif dans son comportement et actif cognitivement. C’est souvent le cas lorsqu’il doit écouter ce que lui transmet le professeur.

Les causes de cette passivité cognitive peuvent être multiples.

Par exemple, elle peut découler d’un manque d’intérêt et de motivation.
Ou bien les parents sont trop présents pour les devoirs, laissant peu de place à l’autonomie.
Cela peut aussi être dû à un manque de confiance en soi, une peur de mal faire.
Ou encore la recherche d’une certaine facilité et d’un certain confort intellectuel.

 

Alors… comment devenir actif ?

Être actif ne signifie pas simplement participer en classe.

Certes la participation est une des clés d’un apprentissage actif mais ce n’est pas la seule.

Voici quelques stratégies gagnantes pour devenir un apprenant actif :

En classe votre ado devra :
  • Ne pas se contenter de prendre le cours comme un automate.
  • Poser des questions quand il ne comprend pas.
  • Ou noter dans la marge (en point d’interrogation) ce qui n’est pas compris pour le revoir plus tard.
  • Se concentrer sur les points essentiels du cours.
  • Être sûr de savoir de quoi le prof parle et ce qu’il attend de lui.
Pour le travail en groupe :
  • Ne pas hésiter à s’impliquer.
  • Ne pas attendre que le travail soit fait par les camarades. ( Le travail en équipe est un bon moyen pour savoir si un ado est plutôt actif ou passif dans ses apprentissages, ce n’est pas forcément qu’une question de paresse…)
À la maison :
  • Dessiner un schéma avec les idées principales pour s’approprier le cours.
  •  Faire un résumé oral pour reformuler ce qui a été dit.
  • Relier les informations apprises à autre chose. Exemple : « Tu as appris telle chose en histoire, à quoi ça te fait penser ? »,  s’il vous dit « à mon jeu vidéo. », faites le parler… raconter, l’essentiel c’est qu’il aie une réflexion propre à lui.
  • Encouragez le à jouer au prof / ou à vous restituer ce qu’il a appris.
  • Et surtout, ne pas faire ses devoirs à sa place.
Tous les enfants ne sont pas égaux face aux apprentissages, et il est vrai que la relation au professeur joue aussi…
En bref, être un apprenant actif a beaucoup à voir avec un certain degré de maturité et d’autonomie intellectuelle.

Ne désespérez pas, le cerveau de votre ado est en pleine construction. Aider le à avoir confiance en lui et ses capacités, encouragez le.

Car être actif renforce l’estime de soi.

Plus il sera actif, plus il fournira des efforts, plus il se sentira fier de progresser et plus il aura plaisir à apprendre.

Cet article vous a plu ? N’hésitez-pas à commenter ou à le partager !

Merci .

 

Marie-Pierre Mas, coach scolaire, formatrice et spécialiste des méthodes d’apprentissage.